Amor fati

News
Disques
Concerts
Residences
Actions Pedagogiques

Médiation & Sensibilisation
Musiciens
Presse
Contact
Liens
Newsletter


TERRITOIRE SONORE #2
CONCERTS & SÉANCES D’ÉCOUTE
CHAPELLE DES RÉPARATRICES | PAU


Séance d'écoute | Carte postale sonore
"GRESIGNE" | Une pièce phonographique de Martine Altenburger et Jean pallandre
mardi 17 mars - 18h30
GRATUIT / Durée : 45 mn

Concert | Musiques Improvisées
"DORDOGNE" | Benjamin Bondonneau (clarinette), Fabrice Charles (trombone) et Sébastien Cirotteau (diffusion sonore)
samedi 21 mars -  18h30
10€ / 5€ / Durée : 1 heure

Rencontre avec les musiciens de Dordogne
Samedi 21 Mars - 14h00 - durée 1h30
Pour les élèves des écoles de Musique de lons, lescar, et bizanos, du conservatoire Musique & danse de pau, des classes CHAM du collège Jeanne d’albret et du groupe scolaire nandina park à pau.





TERRITOIRE SONORE est un nouveau rendez-vous musical dans le paysage culturel palois qui va se dérouler de février à avril 2009. Au programme de ce cycle, six propositions alternant la programmation de séances d’écoutes et de concerts de musiciens improvisateurs, autour d’une ville, d’un paysage sonore.



GRESIGNE
Séance d'écoute / carte postale sonore
Une pièce phonographique de Martine Altenburger et Jean Pallandre


Deuxième édition de TERRITOIRE SONORE : rendez-vous qui vous pro-pose une séance d’écoute et un concert autour d’une ville, d’un paysage sonore. Pour continuer, destination la forêt de Grésigne (dans le Tarn) et le trio Dordogne. Soit deux approches, deux manières d’arpenter les espaces naturels : instruments en main, micros et oreilles grands ouverts, l’imaginaire pour toute partition !

Nous écouterons ce disque qui propose un travail intime du violoncelle avec les paysages sonores de la forêt de la Grésigne dans le Tarn. Martine Altenburger trouve sa place à l’intérieur du paysage naturel. Elle entre en relation fragile avec le vent, les insectes, les grenouilles… Dans ces paysages forestiers, le violoncelle devient élément végétal ou insecte en mouvement.

La forêt de Grésigne, entre les vallées de l’Aveyron, de la Vère et du Cérou, est ceinturée au nord par les plateaux calcaires et au sud-est par le causse de Cordes. Elle est longée par le sentier de grande randonnée GR 46. La prépondérance des chênes fait de la Grésigne la plus vaste chênaie du midi de la France. La faiblesse de l’occupation humaine permet à la forêt de la Grésigne d’abriter une faune riche en cervidés (cerfs, chevreuils), sangliers, petits mammifères carnassiers (fouines, martres, genettes, chats sauvages), ainsi que plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux nicheurs (aigle botté, palombe, faucon crécerelle, chouette effraie, hibou grand-duc, bergeronnette des ruisseaux, fauvette à tête noire, mésange nonnette…).

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :
Mardi 17 mars, 18h30
Chapelle des Réparatrices, Auditorium Albert Torfs, Rue des Réparatrices, 64000 Pau

RESERVATION :
auprès de Magali Novion : 06 62 74 67 20



DORDOGNE
Concert de musique improvisée
Benjamin Bondonneau (clarinette), Fabrice Charles (trombone), Sébastien Cirotteau (son)


Un concert autour de l’exploration des paysages sonores de la Dordogne. L’histoire et le parcours de la Dordogne, de sa source (le Puy de Sancy) à l’estuaire dans lequel elle conflue avec la Gironde, ont donné le désir à ces musiciens de jouer avec la rivière au sens propre du terme, c’est-à-dire de la considérer comme un tiers musicien.

Le projet DORDOGNE a été soutenu par l’OARA, l’IDDAC, la FEPPIA, le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général de la Dordogne, l’Adam 24, et Epidor (Etablissement public territorial du bassin de la Dordogne).

Benjamin Bondonneau (clarinette)
Formation musicale classique durant une dizaine d’années, puis s’est tourné vers l’improvisation libre, en passant par un temps de travail autour du jazz. Participe à de nombreux projets musicaux réguliers avec notamment Daunik Lazro, Didier Lasserre, David Chiesa, Fabrice Charles, Benat Achiary, Michel Doneda, Jean-Marc Richon...

Fabrice Charles (trombone)

Il développe son travail artistique dans divers champs  : l’improvisation, l’interprétation, la création et la sensibilisation aux instruments de la famille des cuivres (ateliers de création, classes d’initiation artistique…). Il co-dirige avec Michel Doneda la Fanfare de la Touffe, fanfare improvisée composée de non-musiciens.

Sébastien Cirotteau (diffusion sonore)
Il étudie la trompette à l’ENM du Mans et au CNR de Rennes entre 1986 et 1993, puis avec Emmanuel Maurice jusqu’en 1995. Il étudie ensuite à Toulouse les techniques du son. Ses études et sa rencontre avec quelques musiciens ’fondateurs’ (Michel Doneda,
Fabrice Charles, Marc Démereau) ont profondément modifié son approche instrumentale, influencée par l’électroacoustique et les paysages sonores. L’écoute est le fondement de son travail, une écoute active, sensible et ouverte sur le monde. Ses projets actuels oscillent entre musique, improvisation, performance et utilise l’électronique, la création sonore et la phonographie.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES :
Mardi 21 mars, 18h30
Chapelle des Réparatrices, Auditorium Albert Torfs, Rue des Réparatrices, 64000 Pau

TARIFS : Réservation (vivement) conseillée
Billets à retirer sur place 15 minutes avant le début des concerts.
- Tarif Plein : 10 €
- Abonnement pour les 3 concerts : 20 €
- Tarif Réduit : 5 € (demandeurs d’emplois, titulaires de minima sociaux, carte vermeil, étudiants, etc.)
- Moins de 18 ans : Gratuit

RESERVATION :
auprès de Magali Novion : 06 62 74 67 20

BUFFET DES REPARATRICES
Les soirs de concerts, une collation vous sera offerte et permettra de prolonger la soirée en compagnie des musiciens...


PARTENAIRES
Le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques
La Communauté d’Agglomération Pau-Pyrénées
Le Conservatoire à rayonnement départemental Musique et Danse Pau-Pyrénées
Le Pôle Culturel Intercommunal de la CDA Pau-Pyrénées
Le Conseil Régional d’Aquitaine
La Fondation de France dans le cadre de son appel à projets Environnement(s) Sonore(s)
La Fondation de France souhaite promouvoir la concertation entre usagers d’un même lieu, les projets favorisant l’apprentissage de l’écoute, les actions permettant de responsabiliser les citoyens, en leur donnant les moyens d’analyser, de produire et de s’organiser pour concevoir des environnements sonores de qualité.